Missions et législation

1. Législation

Art. L 4371-1 – Est considérée comme exerçant la profession de diététicien toute personne qui, habituellement, dispense des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participe à l’éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l’alimentation, par l’établissement d’un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée. Les diététiciens contribuent à la définition, à l’évaluation et au contrôle de la qualité de l’alimentation servie en collectivité, ainsi qu’aux activités de prévention en santé publique relevant du champ de la nutrition.

Le terme de « nutritionniste » est un qualificatif qui ne définit pas une profession. Ce qualificatif peut être utilisé par toute personne (médecin, ingénieur, diététicien…) ayant une formation en nutrition.

2. AFDN – Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste

Le diététicien nutritionniste :

  • « s’engage à respecter des principes d’objectivité, d’équité, d’intégrité et de transparence »
  • « s’engage à promouvoir la santé et le bien-être des personnes par une alimentation adaptée, en proposant à tous les individus les possibilités d’optimiser pleinement leur potentiel santé »
  • « s’engage à adopter une posture de responsabilité vis-à-vis de l’avenir de la profession pour la promotion et le développement professionnel »
  • « reconnaît les compétences des autres professions travaillant au bénéfice de la santé des personnes et s’engage à réaliser son exercice professionnel en collaboration pluridisciplinaire »

3. Code International d’éthique et de bonnes pratiques pour les diététiciens

« Les diététiciens exercent de façon juste et équitable pour améliorer la nutrition dans le monde :

  • en étant compétents, objectifs et honnêtes dans leurs actions
  • en respectant tous les individus et leurs besoins
  • en collaborant avec les autres
  • en luttant pour une bonne alimentation pour la population
  • en ne nuisant pas
  • en adhérant aux standards de bonnes pratiques en nutrition et diététique »

« Interpréter, appliquer et participer ou générer des recherches pour améliorer la pratique » – « Développer des pratiques basées sur des preuves » – « Plaider en faveur de la nutrition et la diététique, de la diminution de la faim dans le monde et de la plus-value des prestations nutritionnelles » – « Garantir un niveau de responsabilité vis-à-vis du public ».

4. Position officielle de l’Association Américaine de Diététique au sujet de l’alimentation végétarienne

« Les alimentations végétariennes bien conçues (y compris végétaliennes) sont bonnes pour la santé, adéquates sur le plan nutritionnel et peuvent être bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies. Les alimentations végétariennes bien conçues sont appropriées à tous les âges de la vie, y compris pendant la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance et l’adolescence, ainsi que pour les sportifs. »